Et non pas mon chouchou

Chouchou, c’est le petit nom d’amour qui me vient régulièrement pour mon petit dernier, un peu comme un diminutif de ” petit chou “, et que j’emploie d’ailleurs simultanément pour les 3 enfants, même si Numéro 3 est encore celui que je peux nommer le plus facilement comme bon me chante 🙂

Et donc, mon petit-chou-pas-si-petit a eu droit lui aussi à quelques vêtements cet hiver, que je vous présente aujourd’hui, alors même que mes coutures enfants du moment sont de petites choses légères et féminines, qui font les épaules à l’air pour se sentir belle…

  1. Le pantalon mini-Hudson
    J’en avais cousu un pour lui l’été dernier, et j’avais beaucoup aimé le voir le porter. J’ai donc récidivé, avec un sweat à petites voitures. Rien à signaler de particulier, si ce n’est que j’aime ce patron, que je le trouve bien fait, et que j’ai eu un peu de mal à l’assortir avec les hauts de mon fils. Ah si, que j’ai utilisé le même bord-côte que pour le mini-Hudson de l’été dernier, et que, à nouveau, ce bord-côte s’est délité à l’usage (ce qui m’énerve énormément). Je suppose que c’est la qualité du bord-côte qui est en cause, mais je ne me souviens plus de sa provenance…
  2. Le T-shirt Pikachu
    Je ne sais plus d’où cela est parti, mais j’avais envie de lui coudre un t-shirt sur lequel je broderai un Pikachu. J’ai donc choisi le patron Beachy Boatneck, tout simple, que j’ai cousu dans un molleton chiné (chute de mon mini-Hudson de l’an dernier). Et je l’ai brodé. Avec un fil noir de mon stock. Qui était en lin. Et je ne suis pas tout à fait sûre que c’en soit la raison, mais en tout cas c’était une plaie. Pas de la broderie détente, non vraiment pas… Le fil n’était pas très gonflant, la sensation du fil qui traverse le jersey plutôt désagréable… Je comprends mieux pourquoi il était en destockage quand je l’ai acheté…! Il était resté en attente bien un mois ou deux cet hiver, tellement je manquais de motivation… Mais je l’ai fini, et il a plu, et même fait un envieux à la maison… Je suis moi peu satisfaite de l’allure de Pikachu, mais les enfants semblent n’avoir rien remarqué 🙂
    Ah oui, et j’oubliais, il est volontairement noir sur sombre, je voulais éviter le flashy…
    Patrons : pantalon mini-Hudson de True Bias et t-shirt Beachy Boatneck de Blankslate patterns
    Taille : j’ai du mal à être au clair sur les tailles ces derniers mois, car j’ai du retard dans mes articles et dans mon rangement ^^Mais environ 4 ans 🙂
    Matériel : molleton type French Terry du marché au tissu de Mulhouse pour le pantalon ;
                       chute de sweat à bouclettes chiné de chez Rijs Textile pour le t-shirt. 
  3. Le t-shirt à éléphants
    J’avais acheté le magazine Ottobre 4/2017, qui contenait plusieurs jolis modèles pour garçon. J’ai utilisé le patron Rabbit Run pour faire un t-shirt avec un sweat léger à éléphants. C’est un joli imprimé mais j’ai toujours un peu peur de l’effet pyjama avec ce genre de choses, alors j’ai posé un bord-côte noir à l’encolure et aux manches, et cousu la poche en noir. Je suis assez contente du contraste obtenu !
    Je suis aussi très satisfaite de la coupe de ce patron, tout simple mais je trouve qu’on voit qu’il est équilibré. Le seul problème est à l’encolure, car le fiston a une grosse tête et qu’elle n’est pas assez extensible… On a donc forcé le passage quelques temps, mais j’ai failli faire une ouverture au dos pour pallier à ce problème (enfin plutôt, j’aurai  le faire, mais je ne m’étais pas motivée assez vite…). Je n’ai pas déterminé si l’origine du souci est le rapport entre le patron et le tour de tête de mon fils, ou si c’est plutôt ma pose de bord-côte qui manque d’élasticité…

    Patron : T-shirt 1 Rabbit Run du Ottobre 4/2017
    Taille : 98 cm ou 104 cm
    Matériel : sweat de type bouclettes du marché au tissu de Mulhouse 
  4. Le t-shirt chiné
    Du coup, j’avais validé un patron, et cela a déterminé l’usage que j’allais faire de ma chute de jersey chiné noir, celle qui provient d’un t-shirt de mon mari. J’ai donc réutilisé le même patron Ottobre, et j’ai juste modifié l’encolure (et la finition des manches) pour garder le même tissu partout. Le jersey est plus extensible et la finition différente, donc il n’y a pas grand chose à redire sur celui-ci ! (peut-être que je pourrai dire que les photos avec lui ce n’est pas une sinécure 🙂 , mais je suppose que ça se devine !)

    Patron : T-shirt 1 Rabbit Run du Ottobre 4/2017
    Taille : 98 cm ou 104 cm
    Matériel : jersey chiné noir et blanc de chez Rijs Textile 
  5. Le pantalon à zips
    Celui-ci, j’en ai touché un mot sur Instagram. C’est un patron du même magazine Octobre 4/2017, qui est aussi bien fait et très satisfaisant à coudre avec ses petits détails. Dont ce joli zip, que j’ai placé du mauvais côté du repère… Et qui se retrouve donc plutôt au milieu de la cuisse. J’avais dit que je le découdrai pour le remettre à sa place, mais j’ai laissé filé et je ne l’ai pas fait. C’est le genre de chose que je peux encore me permettre de faire avec mon seulement-3-ans, alors après tout ! Enfin, ça fait assez bizarre quand même, mais on dira que c’est pas grave 😉

    Patron : pantalon Funny Legs du Ottobre 4/2017
    Taille : 98 cm ou 104 cm sachant que sur les photos mon fils est près de mesurer 104 cm
    Matériel : denim sweatshirting Nosh ; zips non séparables.

Et voilà, c’étaient les dernières pièces automne-hiver des enfants… (l’aîné c’était ici, et ma fille )
Pour Numéro 3, j’espère encore coudre deux t-shirts à manches courtes (je n’ose pas dire 3) début juillet, il faut dire que l’été je couds bien plus fille que garçon !

Je termine avec une petite photo d’un déguisement cousu il y a bien longtemps pour mon aîné, qui a servi de pyjama à ma poulette cet hiver, et qui a été bien porté ce printemps par le petit dernier, qui semblait avoir envie de se voir en Spiderman… Le vêtement vieilli un peu et a été raccommodé, mais je suis contente qu’il serve beaucoup !

A très bientôt, avec de la couture femme…

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Share: