Il y a un an et demi environ, je vous avais présenté le magazine Burda Style de juillet 2016. Cela avait intéressé quelques uns d’entre vous, et même si je n’ai pas eu l’occasion de réitérer l’expérience, je n’excluais pas de le faire. Le numéro paru la semaine dernière me plaît justement assez pour qu’il vaille la peine d’être décrit un peu en détails. Je le trouve vraiment sympa, plusieurs modèles me plaisent ou sont intéressants. Je me dépêche donc d’en faire une présentation, qui puisse éventuellement vous servir à savoir si vous allez l’acheter ou non ! Ou à prendre note pour plus tard…

J’avais prévu de vous présenter ce week-end ma robe cousue pour le projet garde-robe capsule, mais je n’arrive pas à produire plus d’un article par semaine, et celui-ci a donc pris la place de l’autre. Je vous donne par conséquent rendez-vous d’ici quelques jours ou une semaine pour en lire les détails !
Et pour celles et ceux qui préfèrent entendre parler de couture enfant, je peux vous dire que j’en suis à l’élément 11 sur les 15 pièces prévues et montrées ici, et que vous pouvez en avoir des aperçus , et … Pour les photos portées par contre, j’ai encore un peu de travail ! Et pour des articles aussi, du coup…

Mais regardons le magazine de plus près, pour commencer, la totalité des dessins techniques, et ensuite je vous parlerait des modèles que j’aime le plus.

A noter :
– en cliquant sur les images vous pouvez les voir en plus grand
– d’ici quelques temps, les modèles seront tous visibles et achetables sur burdastyle.com. Entre temps, les modèles que je ne vous montre pas sont visibles ici (les meilleurs visuels sont ceux des descriptifs de chaque collection (‘modelinie’).

Le premièr thème de ce numéro de février est “Une touche de soleil levant”. Comme son nom l’indique, les modèles ont un brin d’inspiration asiatique. Ce qui de manière générale me parle bien, et qui ne fait pas exception aujourd’hui ! Cela me fait d’ailleurs me souvenir du numéro de février 2012, qui avait aussi un thème asiatique. Je vous renvois ici pour le voir, les robes et le kimono court me plaisent beaucoup.

Blouse 108 A et B :

Le modèle est présenté dans deux variations (A et B), je vous montre en même temps la version jaune qui vient plus tard dans l’ordre des pages. J’aime vraiment bien ce petit haut, assez simple de coupe, mais bien proportionné à mes yeux, avec une sorte de parement à l’encolure, un élastique large aux manches (et éventuellement à l’encolure). Il est parfait pour mettre en valeur mes chers imprimés, mais je dois dire que la version unie est aussi attirante. C’est le genre de modèle qui se décline volontiers, et que je garde déjà en tête quand je regarde des tissus !

Robe 103 :

D’inspiration kimono et obi pour la ceinture, j’aime bien le rendu que cette dernière apporte, ainsi que l’effet des surpiqûres. La robe est sensée être assez facile, mais je pense que les surpiqûres demandent un travail conséquent !

Gilet cache-coeur 104 :

Je ne comprends pas très bien le stylisme pour ce modèle, si ce n’est de résoudre le problème de la saison, peu propice aux manches courtes actuellement… Mais si on passe au-delà de la chemise du dessous, et qu’on regarde bien le schéma, ce haut est vraiment intéressant : j’aime particulièrement la partie ceinture asymétrique incrustée dans l’avant, qui se termine en un noeud de côté. A noter aussi le petit col et les mancherons, 2 éléments qui ne me déplaisent pas, mais qu’il faudrait que je valide (ou non) en réel.

Blouson 106 :

Avec le jacquard du modèle, je ne me projette pas trop dedans. Mais cette sorte de blouson à manches raglan et parement de type kimono sur les devants forme un ensemble qui mérite d’être étudié, et peut-être testé.

Robe 101 :

Bon, ici, la touche de soleil levant m’échappe un peu… Mais au-delà de cela, j’aime bien la silhouette que fait cette robe. J’ai un petit doute sur les godets du bas, mais pour le reste, j’aime le parement d’encolure, la ceinture, les manches papillons, les petits boutons des épaules… A noter que plus loin dans le magazine le modèle est aussi présenté en blouse dans un tissu un peu moins fluide qu’un crêpe de Chine, et le rendu n’est pas aussi fin, je trouve (oups, en fait c’est le modèle de couverture).

Veste kimono 105 :
 

Bon, là, l’effet kimono est assez évident, mais c’est quelque chose que j’aime de manière générale, et cette version me paraît être tout à fait à mon goût !

La seconde partie intitulée “Le look BCBG” me parle un peu moins, mais je retiens tout de même un modèle vraiment intéressant :

Robe 113 :

Cette robe en trompe-l’oeil a un rendu très chouette, j’aime bien l’effet veste, le côté ajusté, la matière (jacquard). Elle a juste l’inconvénient de faire partie de la catégorie ‘robes fourreau’ dont je parlais la semaine dernière, qui sont des robes qui m’attirent mais que je ne sais pas comment porter au quotidien.

La partie “Tous dehors !” comprend des modèles femme et enfants :

Sweater 131 :

Plutôt classique, mais avec un petit détail à l’encolure, la version présentée, décorée d’un thermocollant, me parle bien. Les modèles de cette série sont en taille 104 à 128.

Baggy 132 :

Le baggy de garçon (ou de fille après tout), a aussi un joli rendu. Je ne suis pas sûre d’avoir déjà un modèle de ce type en stock pour mes enfants, et je me vois bien le coudre.

Robe salopette 133 : Dans cette série, deux modèles sont attribués aux filles, une parka qui me plaît moyennement (je vous renvoie aux dessins techniques pour la voir, du coup), et cette petite robe salopette. J’aime bien la façon dont le devant est en deux parties, mais qu’il n’y ait pas de séparation horizontale.

T-shirt 107 :

Ce modèle est aussi présenté au début du magazine, mais je trouve qu’il est moins bien mis en valeur par les photos. Alors que sur celle-ci, il m’attire complètement. Je crois que les manches à même sont un élément qui me plaît toujours beaucoup, ici avec l’effet de décalage et l’encolure bateau, j’espère juste que sur moi le rendu sera aussi satisfaisant que sur les photos. Comme le petit haut du début, je regarde aussi les tissus avec ce modèle en tête, depuis une semaine ! Et en l’occurence je me retiens de vite en acheter 🙂

La partie pour les tailles 44 à 52 est aussi plutôt réussie cette fois, je vais vous en montrer 3 modèles :

Robe chemisier 127 :

Le décolleté en V, la patte de boutonnage qui se prolonge à l’encolure, avec un petit décroché, c’est tout à fait ma came, comme on dit (comme on disait ???). J’aime beaucoup l’allure de cette robe sur le modèle, et m’imagine bien dedans, si ce n’est qu’il est dépourvu de pinces de taille et que je ne sais pas trop comment cela rendrait sur moi (ne portant pas trop de vêtements à effet blousant…).

Trench-coat 125 :

Moi qui n’aime pas tellement les cols, cette version du trench avec uniquement des revers me parle tout-à-fait… Les découpes princesse, les différentes pattes, le pli creux, peut-être même le bavolet, sont autant de détails qui y rajoutent de l’intérêt. A vrai dire, ce modèle vient peut-être de rejoindre la liste hypothétique de modèles de trench que je pourrai coudre le jour où j’en voudrais un…

Robe 130  :

Elle me plaît bien cette petite robe (peut-être pas en bleu ciel, et peut-être un peu plus courte), je pourrai même l’imaginer comme un modèle facile à porter au quotidien, si je trouvais le tissu adapté (et le courage de la grader…). J’aime bien les manches, leur nouage, et aussi la jupe que burda appelle “crayon” mais qui a un léger effet tulipe avec ses petits plis.

Avant de conclure, je vous montre juste encore 3 modèles, qui ne me plaisent pas totalement, mais qui présentent des petits détails vraiment intéressants :

Pantalon 124 :
 

L’allure du pantalon sur les photos ne me convainc pas, mais les parements surpiqués sont un très joli détail !

Blouse 120 :
 

Pour ce modèle c’est sur le tombé de l’avant que j’ai un doute. Enfin, si vous portez des blouses, cela pourrait vous aller, mais pour ma part l’effet de fronce qui donne du volume devant n’est pas mon habitude. Par contre, le dos décolleté avec les liens noués est vraiment intéressant !

Veste de tailleur 118 :
 

Là encore, ou peut-être encore plus, c’est un modèle que je ne porterai pas. Mais le pli sur les devants est à noter, et à transposer ailleurs, peut-être !

Je termine ici, je crois que le nombre de vêtements dont j’avais envie de vous parler confirme l’intérêt que je trouve à ce numéro de février ! Je suis curieuse de savoir s’il vous plaît autant qu’à moi, ou non !
Et à très vite, pour une robe adulte, donc…

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Share: