Je vous préviens tout de suite, en cette veille de Noël j’arrive pour ma part avec une ambiance estivale… Pourtant ici la machine à coudre a tout donné ces derniers jours – avec l’aide de son fidèle compagnon la surjeteuse – pour transformer du blanc, du doré, et du velours. Mais les saisons du blog et les saisons de la nature ayant du mal à s’aligner sur ma planète, ne soyez pas surpris si nos vêtements de Noël arriveront le jour du solstice d’été !

Tout comme j’ai “attendu” le solstice d’hiver pour vous parler de l’été… 🙂
Cet été, donc,  j’ai beaucoup cousu pour ma fille. Je n’ai d’ailleurs pas acheté grand’chose pour elle, si ce n’est leggings et gilet. J’en suis vraiment contente, d’autant qu’elle a tout aimé (au moins au départ, parce que parfois à l’usage certains points peuvent l’embêter). Je crois d’ailleurs que je suis plus à l’aise en garde-robe estivale qu’hivernale… (Cela dit, mes prochains projets d’hiver pour elle me motivent quand même bien !).

Du coup je vais devoir m’y prendre  à plusieurs fois pour vous montrer ce que je lui avait fait !

1- La robe longue

Sur ma pile de tissus prévus pour elle lui avais laissé choisir quel coupon attaquer en premier ce printemps. Elle a choisi un coupon destiné à une robe longue, que j’avais acheté comme étant de la viscose, mais à la couture j’ai un petit doute sur la composition. Je voulais lui coudre le modèle Cascade Maxi dress de Chalk & Notch, dont j’aimais bien l’allure dansante. Ma fille était ravie de l’avoir, de pouvoir la faire tourner, mais à l’usage elle a finalement trouvé que la robe se coinçait dans ses jambes. Du coup, alors que je l’avais cousue déjà ce printemps, elle l’a peu portée pendant l’été. C’est toujours un peu frustrant mais cela fait partie des choses qu’on anticipe difficilement… Et puis elle l’a ressortie parfois, comme en septembre où pour aller au restaurant un soir elle a voulu la mettre avec ses bottines et la veste en cuir que j’avais cousue à son frère il y a un certain temps ! Ce qui je crois a suffi à me satisfaire pleinement 🙂 !

Patron : Robe longue Cascade de Chalk & Notch
Taille : je ne sais plus mais, promis, je suis en train de m’améliorer sur la prise de notes en couture
Matériel : viscose (?) , Bleu des Vosges
Modifications : j’ai pincé les bretelles pour enlever en tout 2 à 3 cm. Je déferai la couture l’année prochaine pour gagner de la longueur.

 

2- La robe en Liberty Mitsi

Je ne sais plus trop comment j’en suis venue à cette conclusion, mais à un moment donné ce printemps j’ai compris qu’une robe quasiment bustier ferait certainement plaisir à la miss… Autant à l’école elle met surtout des leggings, autant ce sont des vêtements très féminins qui l’attirent naturellement.
Je suis partie sur l’idée d’utiliser un petit coupon de Liberty Mitsi gris que j’avais, reste d’une tunique cousue pour ma fille alors qu’elle était touuute petite (voir ici). J’en ai fait une robe smockée, qui n’est donc rien de plus qu’un rectangle avec des bretelles qui partent autour du cou. Facile et rapide, si ce n’est la partie smocks à la machine à coudre, qui est à vrai dire désespérément longue…! *j’ai enroulé du fil élastique dans la canette, en le tendant, et cousu ainsi des lignes droites* Etape longue, donc, et pas 100% satisfaisante car j’ai du mal à obtenir le coefficient de fronces que je voudrai. J’ai repassé le bustier, pour resserrer autant que possible, mais la robe pourra être portée bien longtemps car elle est un peu large.

Pour les dimensions, j’ai mélangé des infos de livres japonais avec les mesures de mon coupon, ce qui donne un patron sous la forme d’un rectangle (58cm) x (laize de 137 cm). Si j’avais fait plus court cela aurait aussi convenu, mais j’ai voulu utiliser tout mon coupon. Les bretelles ont une largeur finie de 1 cm et les ourlets hauts et bas sont un double rentré de 1 cm.

Et question satisfaction, elle est complète ! C’est tout à fait du goût de la Poulette, elle l’a portée beaucoup et avec plaisir. Si j’avais quelque chose à redire c’est que j’aurai souhaité le buste plus serré, et le tombé plus lourd. Mais c’est une robe qui sera encore portée pendant encore 1 ou 2 étés et que je peux facilement reproduire avec un tissu moins léger que le Liberty.

Patron : rectangle de 58 x 137 cm

Matériel : Liberty Mitsi gris, Stragier (coloris X)

3- Léon et Trop-Top

Oups, I did it again… etc etc…😇

Cet ensemble, ma fille l’adore ; j’aime le coudre ; le short Léon lui va vraiment bien ; ce jersey il m’en restait un peu et elle aime tellement la première version que ça ne pouvait que redevenir le même t-shirt en plus grand. Rajoutez à cela que ce short plaît beaucoup à mes copines mamans, et vous aurez là suffisamment de raisons pour une récidive.

Car en effet, cette tenue ressemble beaucoup à celle cousue ici il y a 2 ans ; le short n’est pas de la même couleur, mais le t-shirt oui ! Pour les détails je vous renvoie donc à l’article de l’époque ( «l’époque» comme disent mes enfants, c’est quand nous, leurs parents, étions jeunes… c’est aussi le temps des dinosaures… ça fait toujours plaisir ce rapprochement temporel !). J’ai utilisé un chambray initialement prévu pour une petite jupe, mais qui est finalement bien mieux utilisé ainsi. J’ai cherché des boutons qui puissent faire joli sur le chambray du short. J’ai finalement jeté mon dévolu sur de jolis boutons étoilés en nacre. Ils sont cousus directement sans boutonnière, par paresse ou manque de temps je ne sais plus. Je n’exclus pas de rajouter les boutonnières un jour, mais ma fille n’a pas signalé de gêne pour l’instant.
Que dire d’autre… si, peut-être, le jersey du Trop-Top est vraiment très fin ; je pensais mieux m’en sortir que la première fois, mais en fait le coudre, pour ce qui est des ourlets à encore été compliqué… J’ai fait un simple rempli au niveau de l’encolure, mais là aussi, il a été difficile de surpiquer le tout à la recouvreuse !
Et sinon, question satisfaction, rien à redire, j’aime toujours autant coudre le short Léon avec toutes ses petites étapes, l’ensemble plaît, a été porté, reporté, et peut-être même tiendra-t-il pour l’été prochain !

Patron : Haut Trop-Top version A d’Ivanne Soufflet
Léon de Papillon et Mandarine
Taille : 6 ans pour Léon et 6 ans pour Trop-Top
Matériel : jersey très fin Girl Charlee
chambray de mon stock, acheté je crois chez Cousette
Modifications : aucune pour le short ; encolure simplement repliée sur l’envers pour le haut, sans bande.

4- Gloria

Le haut que vous voyez sur les derniers photos du short Léon est aussi un petit haut que j’ai cousu. Dans la catégorie bustier noué autour du cou, je suis tombée sur ce petit patron gratuit chez Emma en Mona qui m’a permis d’utiliser de jolis coupons du marché au tissu pour coudre des hauts qui ont beaucoup plu à ma demoiselle… C’est peu gourmand en matériel, vite cousu et ça te fait marquer des tas de points auprès de ta progéniture, donc si ça t’intéresse, le patron est par ici ! C’est en néérlandais, mais avec un traducteur et les images on s’en sort bien.
Le seul souci que je pointerait est l’encolure qui baille parfois selon la position : sur ma première version, c’est notamment parce que j’ai utilisé la surjeteuse qui a créé une épaisseur malvenue, mais le problème a persisté sur ma deuxième version, en lien je pense avec l’angle que font les bretelles quand on les noue au cou. Mais je crois qu’il n’y a que moi que ça dérange ! **oups, en cherchant le lien et en regardant certaines photos, je me demande si je n’ai pas zappé le fait que l’encolure est en V, et qu’il faudrait cranter au milieu devant pour créer la forme et donc avoir un meilleur angle au départ des bretelles… A vérifier mais ça expliquerait mon souci !!**
A noter aussi que le dos est maintenu avec un élastique large, ce qui est très bien.

Patron : Haut gratuit Gloria du blog Emma en Mona
Taille : 122-128 cm il me semble
Matériel :
jerseys du marché au tissus Stoffmarkt Holland
Modifications : aucune

Ce sera tout pour cette fois, je vous souhaite de belles fêtes et vous dit à – normalement – bientôt !

 

Share: